dimanche 26 février 2017

Des nouvelles de nos étudiants au 4L trophy

Des nouvelles de nos étudiants GMP2 Robin Guyomard & Maxime Thévenon, et ci-dessous le message accompagnant ces photos :
"Nous avons trouvé du réseau et pouvons ainsi vous envoyer ce mail. Après cette semaine d'aventure, nous sommes arrivé ce soir à la fin de l'étape marathon sans aucun soucis mécanique ! C'est vraiment un accomplissement de deux années de travail que nous voyons puisque de nombreux équipages se sont vu refusé pour cette étape suite à un état de châssis trop mauvais.
Vous trouverez ci-joint deux photos... prises au cours des étapes."




samedi 25 février 2017

La fabrication du dernier fleuron d'AIRBUS

dimanche 19 février 2017

Encore un succès pour Space X

mardi 14 février 2017

Istres, le domaine des essais en vol des avions pointus

La base aérienne d'Istres dans le sud de la France est l'une des plus grandes du territoire national. Elle est équipée de la plus longue piste d'Europe, 5000 mètres, et abrite notamment trois grandes unités des Forces aériennes stratégiques, le Centre d'Essai en vol (CEV) et l'Ecole du Personnel Navigant d'Essai et de Réception (EPNER).
C'est sur cette base que nous avions rendez vous avec une ingénieure de l'armement et un pilote d'essai pour parler du passage du mur du son et de l'architecture des avions de chasse. Je rapelle que nous participons à un documentaire de France 5 de 90 minutes sur l'histoire des techniques de l'aéronautique qui sera diffusé fin avril, debut mai.
Le Mirage 2000-5 au pied duquel nous nous sommes retrouvé pour une interview technique passionnante. Cet appareil est toujours utilisé dans les forces aériennes francaises.
Le pilote d'essai, le prof et l'ingénieure de l'armement. Deux intervenants passionants et pédagogues pour communiquer leurs connaissances.
 Qu'il est beau cet avion !
 Les attributs du pilote d'essais : Le casque, la combinaison anti G.
Interview au pied de l'avion. Notre pilote d'essai nous explique les particularités du vol transonique et de ses équipements.


Votre serviteur aux commandes d'un mirage 2000 ! Sur le tarmac en arrière plan, le Rafale.
Planche de bord du Mirage 2000. On note la présence d'une montre de bord Dodane type 11, instrument fondamental du pilote de chasse.

 On note à gauche du colimateur tête haute un accéléromètre qui n'est pas de série dans le Mirage 2000 mais qui permet aux pilotes d'essais de faire des essais de largage d'armement sous facteur de charge. 
 Au centre, la casquette du radar.

 On apprécie sur ces plans les lignes très élégantes des avions de chasses de Dassault. 
 Des logotypes rigolos.
  
 La nouvelle génération, le RAFALE.

 Converation entre deux pilotes, le pilote d'avion pointus à gauche, le pilote amateur à droite.


mercredi 1 février 2017

Le Vélo Torpille de Bunau-Varilla

Etienne Bunau-Varilla, jeune ingénieur du début du vingtième siècle fréquente  les circuits de course automobile et, naturellement, suit tous les événements liés à l'aéronautique. 
Ingénieux et bricoleur, il met au point dans les années 1910 le « vélo-torpille » avec son camarade de service militaire Marcel Riffard (grand ingénieur aéronautique français). 






Cette sorte de bicyclette est équipée d'une coque aérodynamique qui protège le cycliste et offre une résistance minimum à l'air. Etienne BUNEAU VARILLA dépose 7 brevets sur son invention. Il choisit le champion cycliste de l’époque, Marcel Berthet, et le vélo-torpille bat tous les records cyclistes en 1913.

La fédération Cycliste de l’époque interdit l’année suivante les vélos carénés, vraiment trop rapides à son gout. On retrouve la trace une dernière fois du VELO TORPILLE en 1926 chez un collectionneur.





Il se trouve qu'une association Les triplettes de Bonneville a décidée de reconstruire un vélo torpille pour honorer la mémoire de l'ingénieur sur l'aneau de Montléry.
L'association AERODYNE, APIS et l'INNOVLAB de l'IUT de CACHAN ont donc prêté main forte à ce projet afin d'engranger un savoir faire dans la construction de structures carénées entoilées.
Tout commence donc par numérisation des formes sur un logiciel de CAO 3D réalisée par les membres des Triplettes de Bonneville. pou rcela on utilise des photos d'époque dont on peut connaitre l'échelle grâce à des dimensions connues du vélo utilisé.



Puis l'on forme le carénage en 3D. On mets en place les cadres et les lisses qui constitueront l'ossature de la structure.



 Les cadres sont calepinés, agencés sur un plan pour limiter les chutes. A noter que le cadre n°4 aurais mérité d'être réalisé en deux ou quatre parties assemblées par collage et goussets afin de limiter encore plus les pertes.



Il ne reste plus qu'à découper tout ça : Nous utilisons une machine à commande numérique mise à disposition de l'IUT par l'asssociation APIS.









 Les encoches servent à acceuillir les lisses qui relieront les cadres.





Prochaine étape, le montage de l'ensemble grâce à un gabarit que l'on usinera également.

Ce gabarit permettra la mise et le maintien en position des cadres pendant le collage des lisses.

A suivre ....

mercredi 18 janvier 2017

Projet LATE 28 - usinage de 208 goussets.

Nous continuons notre partenariat avec le Cercle des Machines Volantes sur le projet de reconstruction d'un LATE 28, l'avion de Mermoz pour la traversée de l'atlantique sud. 
Rapelons qu'il sagit de reconstruire une reproduction à l'identique et volante de cet appareil de transport civil et postal de 10 places. Le projet est ambitieux et de multiples intervenants y prennent part. De notre coté, l'Innov'lab de l'IUT de Cachan et l'association APIS mettent à disposition leurs machines numériques pour produire des pièces de structures.



Dans le cas présent, il sagit de goussets (petits morceaux de contreplaqué aviation servant à assurer par collage la jonction entre les baguettes de nervure).
L'INNOVLAB de l'IUT de Cachan a ainsi produit environ 2000 goussets !






Il ne reste plus qu'à monter les nervures de 3 m de corde sur des gabarits adaptés.